Les SESSAD qui interviennent dans le champ des ITEP sont conçus pour des interventions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques de proximité. Ils doivent quant à eux être prioritairement préconisés lorsque la manifestation des troubles de l’enfant n’entraîne pas de relations trop exacerbées au sein de la famille, mais surtout lorsque le maintien à l’école est possible dans les conditions courantes. 

Ces SESSAD ont l’avantage d’offrir un accompagnement personnalisé pour chaque enfant, c’est à dire au plus juste des besoins, dans son environnement quotidien. Cet accompagnement va bien au-delà d’un soutien à la scolarité. Il peut s’exercer dans tous les lieux de vie et d’accueil de l’enfant. Le SESSAD est un service qui doit proposer et conjuguer un accompagnement éducatif et thérapeutique en son sein, en lien avec la scolarité, dans une démarche d’intervention globale. Cet accompagnement est possible et efficace si le personnel du SESSAD constitue une véritable équipe interdisciplinaire, avec notamment des temps réguliers d’échange sur les situations, et des temps de supervision. Cette équipe interdisciplinaire aura véritablement la possibilité de se concentrer sur la situation de l’enfant.

UNE MISSION CENTRALE, DES OBJECTIFS 

La mission centrale est d’amener l’enfant ou le jeune concerné à un travail d’élaboration psychique, en accompagnant son développement singulier au moyen d’une intervention interdisciplinaire, qui prenne en compte la nature des troubles psychologiques et leur dynamique évolutive.

L’école est le lieu privilégié de la socialisation de l’enfant, un objectif essentiel est de faire en sorte qu’il puisse rester à l’école ou au collège avec sa ou ses particularités :

  • en aidant les parents et l'enfant à l'évaluation et à la compréhension des difficultés et des troubles,
  • en soutenant l'enfant dans sa scolarité,
  • en aidant l'enfant à s'adapter aux exigences de la vie ordinaire (scolaire, familiale et sociale)
  • en accompagnant les parents dans l'appréhension des effets des troubles de leur enfant sur l'équilibre familial,
  • en coordonnant l'action des différents intervenants  scolaires, sociaux et de soins.

LA CLINIQUE : UNE ÉLABORATION AU CAS PAR CAS

L’élaboration en commun des professionnels du SESSAD permet de travailler le singulier de chaque situation. L’analyse clinique vise à une compréhension des troubles de l’enfant, troubles qui se manifestent en fonction d’une interrelation complexe à son environnement, sa famille, son école… Plus les hypothèses cliniques se font précises plus elles permettent de penser une stratégie à visée soignante.

La particularité du SESSAD tient à sa position d’être «à côté» de l’institution scolaire et de la famille, mais également d’être un acteur engagé auprès des uns et des autres avec toujours comme souci la «cause» de l’enfant. C’est donc une posture d’extrême attention aux dires de l’enfant, aux souffrances manifestées ou exprimées, en se faisant «passeur de sens» que le SESSAD bâtit son action.   P lutôt que d'être contrées à la seule lecture qu’elles paraissent inadaptée, l es inventions de l’enfant pour « faire front » sont à soutenir et à accompagner.

FONCTIONNEMENT

Le service est agréé pour accueillir 12 jeunes âgés de 3 à 14 ans . Le calendrier de fonctionnement est "calé" sur les rythmes scolaires.

Composition de l'équipe :

  • Une éducatrice spécialisée à temps plein
  • Une psychologue clinicienne à mi-temps
  • Un médecin psychiatre pour 3 h 30 semaine
  • Un chef de service à mi-temps

L’orientation vers le service est prononcée par la C ommission des D roits et de l’ A utonomie. Après réception de la notification, il appartient aux parents de contacter le service. Ils sont reçus par le Responsable pour être informés du fonctionnement.

Avec les éléments recueillis auprès des parents, éventuellement des éléments écrits, les membres de l’équipe évaluent si les aides proposées par le service peuvent répondre aux difficultés présentées par l'enfant.

Les parents et l'enfant sont ensuite reçus pour la démarche d'admission dans une rencontre avec le médecin- psychiatre, le responsable du service, l'éducatrice.
A l'issue de ces rencontres, les parents confirment leur accord et le directeur prononce l'admission.
Les parents sont à nouveau reçus afin de signer un document de contractualisation précisant les engagements de part et d'autre.


Cette phase d'admission constitue une étape fondatrice de la prise en charge car elle a pour but de favoriser l'émergence de la demande parentale et l'engagement à se mettre « au travail ». Les parents et l'enfant seront ensuite reçus par la psychologue. Dans un premier temps, le chef de service et l'éducatrice rencontrent l'institution scolaire pour présenter le service et  organiser les modalités d'intervention.

CONTACT

  Adresse

6 cours Kennedy
35000 RENNES

13ème étage